http://www.swotee.com/files/Events/hires/93357.jpgComment ne pas faire un retour sur l'événement muséo de ces derniers jours : Museomix, dixit "le marathon créatif et culturel où des amateurs et professionnels de la culture et de l'innovation vous proposent une nouvelle expérience du musée" ?

Lilloise, mon regard s'est tourné de prime abord vers l'édition organisée au Louvre Lens où 6 équipes ont gambergé pendant 3 jours, café à l'appui et faisant quasi nuits blanches,  pour remixer le musée et offrir aux publics du renouveau.

Lors de la présentation des prototypes aux professionnels ce mercredi 13, j'ai été particulièrement interpelée par la qualité des projets, auxquels je consacrerai quelques articles ces prochains jours.Voilà la moindre des choses, faute d'y avoir participé non sans regrets !

 

 

AUJOURD'HUI CAP SUR "BLABLAMIX"...

 

Les muséomixeurs ?

Leila B, Noémie V, Maxime G, Stéphane C, Jules D, Ludivine M

(NB : aidez-moi, muséomixeurs,  si vous le souhaitez, à compléter ces données : noms et fonctions)

 

L'approche ?

La réflexion est partie d'un constat amer : une frustration des visiteurs qui, en l'absence de zone de discussion, n'ont pas l'occasion de s'exprimer sur les oeuvres et de transmettre, dans ce musée-forum, leurs impressions pertinentes ou plus impertinentes. Pour cette équipe, l'une des solutions serait la création d'un mur d'expression sur cimaise, d'une "zone de blabla" qui permettrait aux visiteurs le souhaitant de prendre la parole.

 

Le dispositif ?

 

http://www.museomix.org/wp-content/uploads/2013/11/001.jpgComme tous les prototypes, certains ajustements sont encore en cours mais le dispositif ouvre déjà de belles perspectives.

Face à l'emblématique orateur Marc Aurèle de la galerie du temps, le visiteur est invité à parler dans un micro "vintage" fraîchement sorti de l'imprimante 3D. Par reconnaisance vocale, les paroles du visiteur-orateur se retrouvent au bout de quelques secondes, projeté "sur la place publique" ou plus concrètement sur la cimaise dans une bulle de BD, jouxtant la célèbre ronde-bosse.  Les messages sont ponctuellement relayés, en mode sonore cette fois, dans la galerie du temps à la surprise des visiteurs attentifs. Mais la zone de blabla va bien au-delà de l'enceinte du musée ! Chaque "post", "tweet", "sms" et mots chuchotés passant par  le dispositif "Blablamix", est publié sur le compte twitter de notre ami @MarcAurèle qui porte nos paroles jusqu'aux réseaux sociaux !

 

IMG_0031.JPGSon intérêt ?

Si sa vocation expressive n'est plus à démontrer, le dispositif permet surtout au visiteur une prise de parole décomplexée, ludique, amusante, qui renouvèle la manière de donner son avis, d'exprimer ses mots d'humeur, au sein d'un équipement muséal. Exit le livre d'or papier ou numérique (qu'on affectionne certes toujours feuilleter !), les murs d'idées post-it ou numériques (tables multi touch) que nous voyons pousser comme des champignons dans les nouvelles muséographies "participatives". Blablamix en propose une belle alternative, transposable facilement dans tous les équipements, et avouons-le à coût raisonnable ! Un vidéo projecteur, un PC, un programme de reconnaissance vocale, un microphone flexible, et la zone de blabla prend vie.

Les retours des publics sont à ce jour très positifs. Le dispositif interpelle, intrigue et incite surtout à créer du dialogue entre les visiteurs. Nombre d'entre eux finissent par glousser ensemble et s'émerveillent de pouvoir "graver dans la pierre" des "passe-moi mon rasoir" ou un "j'ai mal au bras". Sacré Marc-Aurèle ! Sacrés visiteurs ! Voici un niveau de lecture décalé et surprenant au sein du musée...

 

Vous l'avez compris, Blablamix, j'adhère ! Félicitations à toute l'équipe !

 

Pour aller plus loin :

http://www.museomix.org/prototypes/blablamix/

Tag(s) : #Multimédias

Partager cet article

Repost 0