http://www.dsicomedytheater.com/pix/closed.pngDéjà un an d'opposition entre le collectif "Musée sans Musée" et la direction des Musées Royaux des Beaux-Arts. L'objet du conflit : la fermeture depuis février 2011 du Musée d'art moderne et contemporain de Bruxelles et un projet qui sortira de terre d'ici 12 à 20 ans... Pourquoi ? Un téléscopage apparent entre plusieurs projets pilotés par Michel Draguet, professeur d'histoire de l'art à l'ULB et directeur général des Musées Royaux (MRBAB) : celui du Musée du Cinquentenaire (art flamand) et le Musée "Fin de Siècle" qui ouvrira ses portes en novembre prochain, enrichi de la superbe dation art nouveau des époux Gillion-Crowet et qui investit les espaces (autrefois) dédiés au Musée d'art moderne...

Malgré l'otganisation d'une exposition vue pour certains comme un prix de consolation, Le choix des conservateurs, la polémique se poursuit et fait manifester. Chaque début du mois, les plus fervents défenseurs du projet se retrouvent rue de la Régence, "pour célébrer les «disparus», de Francis Bacon à Zadkine", stipule RTBF.be. Ils étaient plusieurs dizaines selon les sources officielles, 200 pour le collectif "Musée sans musée".

Souvent accusé d'une politique de "musée marchand", l'initiateur du célèbre Musée Magritte, Michel Draguet, répond une fois de plus aux revendications : "Je travaille avec Mc Kinsey à une étude de viabilité sur trois cas de figure, pas sur des lieux précis mais sur des typologies. -soit on construit un musée dans une ancienne brasserie le long du canal, c’est le modèle Tate Modern. Quel investissement et quel  résultat pour un musée situé dans une friche urbaine ? ; -soit on se retrouve sur une grande dalle, à la fois centre commercial et lieu de spectacle, au Heysel, c’est le modèle Beaubourg de Metz. ; -soit on construit sur la trémie du Cinquantenaire et on est dans un cadre fédéral. Mais de toute façon, c’est un chantier à long terme (2022? 2026?), pour un investissement de 80 millions et il nous faut un lieu intermédiaire. Depuis mon arrivée en 2005, je milite pour le Dexia Art Center, (anciennes galeries Vanderborght) qui est repris par la Ville de Bruxelles depuis le rachat de la Banque Dexia par l’Etat belge. Peter de Caluwe, directeur de la Monnaie, est intéressé par deux étages pour en faire des salles de répétition des chœurs. Moi je voudrais en faire un «musée laboratoire de l’art moderne». Le public pourrait à la fois être séduit par ce laboratoire interactif, pictural et …musical. Une fois construit le nouveau Musée d’art moderne, par exemple au Cinquantenaire, j’envisage de placer le MIM, (Musée des instruments de musique) dans l’espace Dexia libéré, où son voisinage avec La Monnaie fait sens. Et le bâtiment Art nouveau, que le MIM occupe, place Royale, dans l’ancien Old England, abriterait les collections art  nouveau et art déco du Cinquantenaire. Attention, je propose un plan, mais ce sont les ministres qui décident, Paul Magnette pour moi et pour La Monnaie, Laurette Onkelinx" (propos recueilis par RTBF.be).

Mais dans l'attente d'un compromis, le collectif "Musée sans Musée" fait circuler sa pétition...

 

La 10e action du collectif "Musée sans musée" en vidéo :

 



Pour aller plus loin :

Le site du collectif "Musée sans musée" : http://museesansmusee.wordpress.com/musee-sans-musee/

L'article de RTBF.be : http://www.rtbf.be/culture/expos/un-musee-d%E2%80%99art-contemporain-a-bruxelles-dans-12-a-20-ans/ 

La vision de Louvre Pour Tous il y a un an : http://louvrepourtous.fr/Belgique-musees-marchands-ou-pas,636.html

 

 

 


Tag(s) : #Musée-Oh! Débat