Musée-Oh !

Musée-Oh !

Menu
Musée-Oh! Débat : Boutiques et produits dérivés

Musée-Oh! Débat : Boutiques et produits dérivés

http://www.madeinmusees.com/img/logoboutique.pngA l'heure du "musée marketing" indissociablement lié à la loi du marché, comme l'a développé avec détails et pertinence Jean-Michel Tobelem (Le Nouvel âge des musées), le rôle d'une boutique dans un établissement muséal est décuplé.

Ce ne sont pas seulement les grands équipements culturels comme un Beaubourg ou un Louvre qui sont concernés. Dans de petits musées parfois gratuits, la boutique incarne des enjeux économiques essentiels car elle est parfois le seul "générateur" de recettes pour l'établissement.

Lorsque l'on conçoit en cabinet d'étude le schéma fonctionnel d'un musée existant ou à créer, la fonction "boutique" intéresse souvent tant les élus que la fonction même d'exposition. Où placer la boutique pour que celle-ci soit un passage obligé pour le visiteur ? Faut-il l'associer à l'espace accueil ? Quelle superficie lui consacrer ? Comment la rendre fonctionnelle pour le public et susciter l'envie d'acheter ?

Facing, balisage, qualité et diversité des produits, autant de termes qui font aujourd'hui partie du langage des musées. Un champ de plus à investir par les scénographes et à étudier par les muséologues ou autres ingénieurs culturels.

Mais à la question "Qu'est-ce qu'une bonne boutique de musée ?", que répondez-vous ? Tous les produits sans exception ont-ils leur place dans ces boutiques ?

Qualité d'une boutique dit sans doute spécialisation. On ne va pas à la boutique des Arts Décoratifs pour trouver notre livre préféré sur les Primitifs Flamands ! Mais allons-nous ou surfons-nous dans d'une (e)boutique d'un musée, pour y acheter bibelots, magnets et dés à coudre ?

Le site de la e-boutique de la Fédération des écomusées intitulée Made in Musées peut étonner par la variété des produits proposés, tous fabriqués dans les établissements du réseau : coutellerie, nappes, "souris patin de chaise", essuies lunettes et pantoufles voisinent catalogues d'exposition et DVD. La production de ces articles à première vue insolite se justifie pourtant : elle renvoie au savoir-faire des différents établissements ; ce qui n'est pas le cas bien souvent des articles vendus dans de nombreux musées ou boutiques estampillées RMN.

Que pensez de ces produits dérivés ? Est-ce bien là la boutique du musée du XXIe siècle ? Quelle est pour vous LA boutique muséale de référence ? A vous de juger et d'échanger !

 

Pour aller plus loin :

http://www.madeinmusees.com/

Découvrez tous les débats du blog : Musée-Oh! Débat