Musée-Oh !

Musée-Oh !

Menu
[Insolite] Le Tenniseum de Roland Garros

[Insolite] Le Tenniseum de Roland Garros

[Insolite] Le Tenniseum de Roland Garros

Si vous faites partie des chanceux qui "font le pont", vous prendrez peut-être enfin le temps de regarder quelques matchs de Roland Garros...

Pour être en phase avec cette actualité sportive, direction les terrains de terre battue de Roland Garros, avenue Gordon-Bennett dans le 16e à Paris, pour la découverte du tenniseum, le musée de la Fédération Française de tennis ouvert en 2003.

Le visiteur est invité à s'immerger dans le monde du tennis où il y découvre l'origine de ce sport depuis le jeu de paume au 16e siècle au lawn tennis inventé en Grande-Bretagne en 1875, dont le kit tenait dans une malette, rapidement devenue un élément du paquetage des officiers britanniques, des diplomates et autres expatriés de la couronne, au même titre que la théière et le jeu de criquet. Le jeu se diffusa rapidement en France vers 1900 dans les stations balnéaires.

Panneaux informatifs, vidéos, multimédias... Ce sont surtout les objets mythiques et l'histoire qu'ils véhiculent que le public retient : une galerie de raquettes et de leurs évolutions au fil des décennies, une robe de "la Divine" Suzanne Lenglen qui libéra vestimentairement la femme dans la pratique du sport, le béret perforé de Jean Borotra pour une meilleure ventilation, une raquette ayant subi les foudres de Marat Safin, ou encore la création du logo Lacoste en forme de crocodile. Le célèbre tennisman avait en effet lancé en 1927 devant une vitrine : "Si je gagne la coupe Davis, je m'achète ce sac en croco", une réflexion qui lui valut le surnom de "croco" par un journaliste de l'époque, qui fit germer l'idée de sa future marque quelques années plus tard.

Outre la découverte des collections, le visiteur peut s'attarder à l'espace multimédia du musée où il peut visionner images d'archives, résumés de matchs, interviews exclusives et consulter des bornes interactives donnant accès à des jeux quizz et à des banques de données.

Le service des publics propose pour les plus curieux une visite guidée des coulisses du célèbre tournoi : la zone réservée aux joueurs, les vestiaires, le centre de presse, le court Philippe-Chatrier... Ajoutez à cela une galerie d'art pour des expositions thématiques diverses (la photographie est à l'honneur actuellement) et une bibliothèque de 3000 documents... De quoi s'occuper entre deux matchs pour les aficionados de la balle jaune ou tout simplement par curiosité du tennis pour les muséovores...

 

Une visite express en vidéo sur fond de musique classique...