Musée-Oh !

Musée-Oh !

Menu
Le musée insolite de la semaine : le Musée du Fumeur à Paris

Le musée insolite de la semaine : le Musée du Fumeur à Paris

http://www.museedufumeur.net/maya.jpg

Des cigares des dieux mayas aux calumets de la paix, des fumeries hollandaises aux narguilés orientaux. Sacrés, diaboliques, raffinés, les ronds de fumée se racontent en brûlegueules de bruyère, tabatières rustiques, pipes d’opium chinoises, réclames de Mucha…

Géré par une association loi 1901, ce musée insolite situé dans le quartier de la Bastille propose de s’interroger sur une pratique ancestrale particulièrement décriée depuis quelques années par les pouvoirs publics : Fumer.

En 2001, deux éditeurs, Michka Seeliger et Tigrane Hadengue, transforment une ancienne boucherie en un musée entièrement consacré au tabac et plus généralement à tout ce qui peut être fumé. Modeste à l’origine (25 m² !), l’établissement compte aujourd’hui plus de 100 m² d’exposition. Il reste cependant un petit musée à l’accrochage extrêmement dense proche du cabinet de curiosité et parfois fait de bric et de broc. Depuis septembre 2008, une signalétique compose un parcours lettré de A à Z, reflétant la nouvelle structure de la collection permanente, plus claire et didactique : 26 thématiques légendées et illustrées y dessinent un panorama du Fumeur à travers les siècles et les cultures. Le visiteur pourra découvrir les objets usuels, calumets, pipes, tabatières, narguilés, fume-cigarettes, briquets, mais aussi toutes les variétés de plantes fumées de par le monde (tabac, opium, etc.), les différentes étapes et méthodes de fabrication (le tamis pour extraire la résine de chanvre, le moule à cigares)… Un plantarium, espace clos reproduisant les conditions naturelles de culture, permet aussi de suivre en toutes saisons l’évolution de plants de tabac, du semis jusqu’à la floraison.

Mêlant art et ethnologie, le musée présente aussi des expositions-ventes originales, renouvelées annuellement : Femmes & Fumées. Des geishas à George Sand, un siècle de portraits présentait en 2005 des estampes et gravures de la fin du XVIIIe à la fin du XIXe siècle, et plus récemment Caricatures de fumeurs du XVIIe siècle à nos jours en 2009. Depuis janvier, c’est l’orientalisme qui mis à l’honneur avec Orientalisme & fumées. Des 1001 nuits au renouveau du narguilé.

Le musée compte également une librairie et une boutique thématiques. De quoi relancer et alimenter les polémiques actuelles…

7 rue Pache 75011 Paris, Métro : Voltaire ligne 9, Ouvert tous les jours de 11h30 à 19h30, les dimanche et jours fériés de 12h30 à 19h30, fermé le lundi.

Pour aller plus loin :

www.museedufumeur.net

Retouvez tous les musées insolites de cette rubrique en suivant ce lien : Musées insolites