Musée-Oh !

Musée-Oh !

Menu
Le musée insolite de la semaine : le musée des cheveux à Avanos (Turquie)

Le musée insolite de la semaine : le musée des cheveux à Avanos (Turquie)

Direction la Turquie cette semaine pour découvrir un musée des plus farfelus : le musée des cheveux à Avanos créé en 1979 par un potier turc nommé Galip.

Dans une maison troglodyte de Cappadoce, le visiteur peut y découvrir près de 16 000 chevelures issues de donatrices des quatre coins du globe : une bien curieuse collection qui a valu une inscrption au Guinness des records pour le propriétaire de l'établissement.

Pas de soclage ou d'agencement particulier pour ces étonnantes musealia, chacune étiquetée, qui tapissent pêle-mêle les cimaises pour former une surprenante caverne voûtée de la chevelure. Une scénographie digne d'une installation d'art contemporain (presque) angoissante !

Mais quelle est l'origine d'un tel établissement ? Tout a commencé il y a 30 ans quand l'un des amis du collectionneur a décidé de quitter Avanos. Pou atténuer l'absence, il préserva une mèche de ses cheveux. Depuis, les femmes qui ont visité son atelier de potier, ont pris l'habitude de faire don de quelques mèches de leur chevelure étiquetées de leur nom et adresse. 

Deux fois par an, en Juin et Décembre, le premier client à entrer dans son magasin est invité à visiter le musée et à  ramasser 10 boucles de cheveux de son choix. Les propriétaires des mèches choisies gagnent une semaine de vacances en Cappadoce libre - où ils visiteront les ateliers de fabrication de poterie locales.

Si ce curieux lieu semble unique, l'établissement n'est pas le seul musée consacré aux cheveux. D'autres institutions ont choisi de présenter ce thème au public : l'Antique Hair Museum à French Lick dans l'Indiana, le Leila's Hair Museum à Independence dans le Missouri avec sa galerie de bijoux capilaires ci-contre et le Japan Hair Museum.

Il est toutefois dommage que ces différents musées ne proposent qu'une découverte contemplative : pas d'histoire de la coiffure et de ses fonctions à travers le temps et les civilisations.

Nous sommes bien loin de l'analyse de l'exposition Brune Blonde présentée il y a quelques moins à la cinémathèque à Paris ou de l'exposition itinérante signée Universcience Le cheveu se décode en 2002...

 

Pour aller plus loin :

L'exposition Le cheveu se décode : http://archives.universcience.fr/francais/ala_cite/expo/tempo/cheveu/index.html

Vous aimerez peut-être : L’expo de la semaine : « Brune Blonde » à la Cinémathèque

Découvrez tous les musées insolites du blog : Le Musée insolite de la semaine