Musée-Oh !

Musée-Oh !

Menu
Le musée insolite de la semaine : "Le Musée de la Personne"

Le musée insolite de la semaine : "Le Musée de la Personne"

http://lucie.bombled.com/bombledoblog/images/histoire-image/moije_03.gifA l'heure des réseaux sociaux et de Facebook, la sphère muséale ne sort pas indemne. Chaque jour, l'institution multiplie les initiatives pour s'immiscer de manière croissante dans nos vies individuelles sur Twitter ou dans notre boîte mail. Ils nous invitent à tagger des photographies postées sur Flickr, à commenter nos oeuvres préférées sur Communauté Louvre, ou à télécharger des guides de visites sur notre téléphone portable. Le musée est sans conteste de plus en plus participatif et désireux "d'entrer dans nos vies".

 

Alors que le blog présentait il y a quelques semaines la curieuse application Facebook "The Museum of me" (« The Museum of me » : créez une exposition 3D de votre compte FACEBOOK ), c'est un musée insolite proche qui attire notre attention pour cette rentrée : le musée de la Personne.

Pas de localisation précise pour ce musée virtuel hormis Montréal et Sao Paulo, les deux villes ayant pris l'initiative de créer ces musées immatériels sur le web pour rescencer et collectionner les tranches de vie ou plutôt "histoires de vie" pour en reprendre les termes exacts, des témoins internautes. A l'origine de ces musées très "particuliers", le Museu da Pessoa de Sao Paulo au Brésil qui travaille sur le terrain depuis plus de quinze ans pour collecter les témoignages de mémoires individuelles. Pour l'institution initiatrice ce partage de connaissance réside en 3 principes : chaque histoire de vie a son importance et sa place dans la mémoire sociale ; chaque individu joue un rôle en tant qu'agent d'échange social ; les histoires de vie permettent une meilleure compréhension entre les peuples et les cultures. 

 

En 2004, bien avant l'apogée des réseaux sociaux, c'est au tour du Centre d'histoire de Montréal de lancer ce projet muséal sur le web : "sa mission est de permettre à tous d’avoir son histoire enregistrée, préservée et diffusée gratuitement. L’approche du musée favorise la valorisation des individus et des communautés en proposant une réflexion sur l’identité. Sur le site Internet, l’internaute découvre des témoignages, des images, des archives personnelles, des extraits vidéo et audio. Cet outil est à la disposition autant des individus que des groupes communautaires et culturels, des arrondissements et des entreprises."

Ainsi, le Centre d’histoire de Montréal via son Musée de la Personne a lancé des projets de collecte de mémoire d’envergure sous le curieux vocable «cliniques de mémoire" qui ont permis de réunir le témoignage de plusieurs communautés.  Au total, 150 témoignages vidéo et audio, en plus de créer une collection numérique de plus d’un millier d’objets, documents et photographies, consultable par tout internaute. Ce procédé n'est pas sans rappeler le dispositif proposé à la Cité de l'immigration de raconter son histoire devant une webcam afin d'enrichir les témoignages du musée.

Est-ce bien là l'avenir des musées de société ? Des écomusées de GHR ? Les musées de la personne fleurissent sur la toile : Etats-Unis, Portugal, Canada... "Vous faites partie de l'histoire", tel est le slogan de ce musée de société du XXIe siècle. Décidé à témoigner ?

Toucher le visiteur, lui permettre de s'identifier, de se reconnaître, de vivre des émotions, de rendre hommage, d'être nostalgique. Le visiteur, le public, le Moi, est de plus en plus au centre du musée.

 

Pour aller plus loin :

http://www.museudapessoa.net/ingles/memory_of_work.htm

http://www.museedelapersonne.ca/

 

Découvrez tous les musées insolites en suivant ce lien : Le Musée insolite de la semaine