Musée-Oh !

Musée-Oh !

Menu
[Insolite] Le musée de l'espadrille

[Insolite] Le musée de l'espadrille

http://www.e-monsite.com/s/2009/03/12/espadr/867326236258-jpg.jpg

Après tous les articles de cette rubrique que vous affectionnez particulièrement, est-il encore possible de trouver un musée insolite chaque semaine plus ou moins en osmose avec l'actualité ? Il faut l'avouer la tâche devient de plus en plus complexe. Ce curieux musée en sommeil ou du moins en projet éveillera peut-être votre attention à l'heure de ces températures (enfin) estivales : le musée de l'espadrille (et oui !) envisagé à Mauléon dans les Pyrénées Atlantiques.

Nous connaissons tous cette légère chaussure de toile à la semelle de chanvre tressé née au XIXe siècle, portée d'abord par la communauté paysanne espagnole puis par son infanterie pour certaines activités après un décret de 1964. Aujourd'hui encore, de couleur bleue, elles font partie intégrante de l'uniforme de gala, utilisées pour les cérémonies protocolaires de la police autonome de Catalogne, les Mossos d'Esquadra...

Aujourd'hui, délaissée pour les fameuses tongs, le patrimoine de l'espadrille commence à être en danger. C'est pourquoi l'association Ikerzaleak a amorcé un travail de collecte patrimoniale et de transmission des savoirs notamment grâce à l'organisation ponctuelle d'expositions. Comme le souligne Jean-Pierre Errecart, ancien artisan de l'espadrille, «la mémoire de cette industrie est en voie de disparation. Les personnes qui ont connu cette époque et eu ce savoir-faire disparaissent au fil des ans». Pour garder cette mémoire, il propose de rechercher des anciens ouvriers et de les filmer lorsqu'ils expliquent le maniement de machines. Le stock de machines, entreposées dans un hangar, existe. Reste à y mettre de l'ordre et à retrouver les témoins. Cela pourra se faire avec l'aide de la municipalité de Mauléon, comme l'assure Béatrice Lahargoue, adjointe chargée de la culture. « Ce n'est pas par nostalgie que ce centre dédié à l'espadrille est nécessaire, estime Robert Elissondo. Ce sera un attrait supplémentaire pour les visiteurs de Mauléon mais aussi une sorte d'hommage à tous les Mauléonais qui y ont travaillé ».

Patrimoine industriel, mémoriel, sociologique, ethnologique, militaire... S'il voit le jour, ce futur musée atypique risque bien de faire de l'ombre aux autres musées de la même veine qu'affectionne le public touristique à l'instar du musée de la célèbre charentaise et des tisserands ! Pourquoi pas !