http://l3.yimg.com/bt/api/res/1.2/IS9eYaLQpcBZiH6d4bpOZg--/YXBwaWQ9eW5ld3M7Y2g9NDAwO2NyPTE7Y3c9NjE2O2R4PTA7ZHk9MDtmaT11bGNyb3A7aD00MDA7cT04NTt3PTYxNg--/http://media.zenfs.com/fr_FR/News/20minutes/Le_mus_e_ABBA_ouvre_mardi-2a50a23d9c5809e4d2df87444ad9fe91La nouvelle a déjà fait le tour du monde : le musée consacré au groupe mythique ABBA aux 378 millions d’albums vendus a ouvert ses portes aujourd’hui à Stockholm, ville natale des quatre chanteurs de Waterloo ; Björn Ulvaeus, Agnetha Fältskog, Anni-Frid Lyngstad et Benny Andersson.

Après un film en 2008, une comédie musicale en 1999 et une exposition itinérante «Abba World» en 2010, l’édifice de  « l’abbamania » s’ajoute une nouvelle pierre avec Abba the museum.

Il aura fallu pourtant plusieurs années pour convaincre le groupe de se mettre sous cloche, de leur vivant, au sein d’une institution muséale. Machine à cash et à Money Money*, l’équipement et ses avantages économiques finiront par  s’imposer par évidence.  Björn Ulvaeus, président du  conseil d'administration du musée  s'en est même porté garant sur le plan financier en possédant 70% des parts de « l’entreprise »…

 

Mais quelles sont l’expérience de visite proposée et l’histoire racontée au public ? Outre quelques espaces de contemplation devant les objets fétiches à l’instar des légendaires combinaisons à paillettes, le choix des concepteurs s’est porté sur l’interactivité et l’identification des visiteurs aux membres du groupe. La promesse du directeur de l’établissement, Matthias Hansson est de taille tout comme les 1300 m² d’espaces d’exposition : les visiteurs "vont pouvoir vivre ce que les membres d'ABBA ont vécu" , en suivant le récit des artistes au son de l’audioguide ; quitte à faire tomber les masques… « On y parle aussi de la vie quotidienne, de la vie avec les enfants, de la rupture, des crises, des choses dont on n'a pas beaucoup parlé, des divorces. On dépasse l'image enjouée qu'on donnait » confie l’un des membres du groupe.

 

 

 

5e membre du groupe, le visiteur peut chanter et danser sur scène en compagnie des hologrammes d’ABBA, revêtu virtuellement d’un des costumes du groupe. Il peut s’enregistrer et se filmer en scannant son billet d’entrée puis partager ses performances sur les réseaux sociaux. De nombreuses reconstitutions et décorums permettent d’immerger le public au temps de l’épopée Abba et des seventies : le studio fétiche du groupe, une loge, l’atelier de leur styliste, le bureau de leur manager, etc.

Si le groupe est bel et bien séparé et que le démenti d’un futur concert a été prononcé au grand désespoir des fans, les photos et les nombreuses vidéos sur l’équipement en ligne sur le web nous donnent déjà un avant goût du voyage tout autant visuel que musical…

 

*Ne nous le cachons pas, le billet d’entrée à 20 euros ne rebutera pas les fans !

 

A découvrir :

http://www.abbathemuseum.com/en/on-the-museum

A lire aussi :

Le musée insolite de la semaine : le Musée des Beatles à Liverpool


Tag(s) : #Le Buzz du jour

Partager cet article

Repost 0