Musée-Oh !

Musée-Oh !

Menu
[Expo] "Attention, communiquer nuit" au Musée de la Communication à Berne

[Expo] "Attention, communiquer nuit" au Musée de la Communication à Berne

http://pierredewaels.blogs.lalibre.be/media/01/02/1729272743.gif

Trop d’informations tue l’information. Tel est le constat présenté par cette exposition étonnante proposée par le musée de la communication de Berne jusqu’au 15 juillet 2012. « Le volume des informations et communications diffusée aujourd'hui à travers le monde par internet, courrier électronique, téléphone, presse, radio ou télévision représente environ 7,355 milliards de gigaoctets, soit des milliards de livres », souligne Agnès Pedrero de l’AFP.

 

C’est un véritable traitement médical, une thérapie, que l’exposition propose par son idée-force contre ce trop plein d’informations. La preuve : à la fin du parcours, un distributeur automatique remet au visiteur un médicament, le "Comucaïne" dont le mode d'emploi résume les principaux conseils livrés par l'exposition. Pour les vrais intoxiqués de l’information, la « clinique-exposition » offre un soutien en ligne sur le site www.facebook.com/svanbelkom.

 

Explicitons cette curieuse exposition ! Jacqueline Strauss, directrice du musée confie que cette face à ce flot d’informations quotidiennes, « il y a quelques cas où les gens deviennent malades, il y a un certain risque, comme le burn-out ». La Clinique de la communication qu’elle a mise en scène dans cette exposition permet au visiteur de tester son seuil de tolérance à l’information, sa « contamination » notoire. Dès son entrée, le visiteur est confronté à une prise de conscience et à une interrogation lancée par une borne-téléviseur : « les publicités s'entassent dans nos boîtes aux lettres », « les spams engorgent notre courrier électronique » et « le câble nous propose 200 chaînes de télévision ». « Etes-vous stressé, débordé, lessivé ? »

Le visiteur-cobaye est invité à pénétrer dans la salle du check-up où « il doit répond à un questionnaire permettant d’établir son Indice personnel de communication (IPC) et de lui offrir un traitement adapté. L’IPC en main, le visiteur suit la dizaine de coachs qui lui indiquent vers quelle porte se diriger. La porte verte est pour ceux qui n’ont aucun problème. La porte jaune concerne ceux qui ne sont que légèrement gênés par les flots d’informations et de courriels, et elle donne accès à un espace de conseils où l’on peut apprendre à trier ses courriels. »

Pour les visiteurs fortement atteints, les salles suivantes leur fourniront un traitement adapté : « la salle de méditation  propose un espace zen où se relaxer et la salle orange qui propose une immersion bienfaitrice au cœur de la nature pour s’apaiser.

Une exposition « de société » pour une belle prise de conscience de nos rapports avec les médias à l’heure du « tous connectés ».

 

Pour aller plus loin :

http://www.mfk.ch/warnungdieausstellung.html?&L=3

Toutes les expos innovantes : L'expo de la semaine

 

(c) Illustration de Martin Vidberg