Musée-Oh !

Musée-Oh !

Menu
[Parcours spectacle] Institution muséale ou parc à thème ?

[Parcours spectacle] Institution muséale ou parc à thème ?

[Parcours spectacle] Institution muséale ou parc à thème ?

Voyage au temps des impressionnistes, conçu par Jean Saint Bris en 1994 au Château d’Auvers-sur-Oise, est l’un des premiers parcours spectacle inauguré en France.

Description…

Accessible à tous les publics, il propose un véritable voyage de 90 minutes au cœur de la Belle Epoque, grâce à 500 toiles projetées, commentées par audioguides, et à travers 16 salles qui mêlent décors, projections et ambiances sonores, évoquant les thèmes favoris des grands maîtres impressionnistes. Le scénario de visite est spectaculaire et sans jeu de mot impressionnant. Grâce à l’audioguide, les commentaires, les animations, les spectacles sons et lumières, se déclenchent par rayon infrarouge. Il suffit d’avancer et le Paris d’Haussmann avec ses appartements bourgeois et ses petits métiers s’anime, les célèbres critiques des œuvres impressionnistes survenues lors des Salons ou dans la presse résonnent. Nous voilà au café concert Les Ambassadeurs où l’ambiance bat son plein : musique, claquements de bouteilles d’absinthe, chuchotements. Des toiles projetées d’Edgar Degas, de Toulouse-Lautrec et de Manet, montrent une Chanteuse au gant noir, des danseuses, une serveuse de bocks. Le moment est ensuite venu de prendre le train pour s’adonner à un petit Déjeuner sur l’herbe, à une séance de peinture en plein air et au plaisir du canotage. C’est une véritable immersion que ce Voyage aux temps des impressionnistes propose au public.

 

Mais que penser de ce type de loisir culturel ? Certains visiteurs ont rétorqué à Jean-Michel Puydebat, directeur de l’établissement à son ouverture : « Votre truc, c’est le Disneyland de l’Impressionnisme ? ». Il est vrai que cette prestation rappellera au visiteur et ce à juste titre, certaines attractions proposées par les parcs à thème et avant eux les fêtes foraines. Ce que l’on nomme « parcours spectacle » dans le champ culturel et muséal renverraient donc aux « parcours scéniques » apparus à la fin du XIXe siècle dans les fêtes foraines. D’abord pédestres, ces parcours s’effectuaient dans les « palais du rire » ou « palais des glaces », où les visiteurs subissaient des épreuves d’adresse, des pièges déséquilibrants ou des illusions d’optiques. Rapidement, les parcours scéniques profitèrent des progrès technologiques et notamment du développement du chemin de fer.

Leon Cassidy de la Prestzel Amusement Ride Compagny inventa et breveta en 1928 le premier parcours scénique sur rail, un principe encore utilisé aujourd’hui dans certains trains fantômes. Mais les parcours scéniques pouvaient également s’effectuer à bord d’une barque, comme c’est le cas à Disneyland Paris avec Pirates des Caraïbes et Le Monde est petit. Les ingénieurs Disney ont d’ailleurs fortement innové dans ce domaine avec l’invention des « audio-animatronics », des automates nouvelle génération.

[Parcours spectacle] Institution muséale ou parc à thème ?

 

Ainsi le parcours spectacle du Château d’Auvers reprend ce principe de parcours scénique dans lequel le visiteur déambule et suit scrupuleusement un parcours scénarisé divisé en plusieurs sections thématiques théâtralisées.

Pourtant Jean-Michel Puydebat est formel : son établissement n’est pas un parc à thème mais un centre d’interprétation, et donc une institution muséale.

Mais que penser de l’emploi de tels moyens scénographiques dans les « musées » ? Est-ce juste un simple dispositif permettant de proposer au public une visite plus ludique basée sur l’expérience et l’évasion où l'on devient "spect'acteur", tout en assurant la transmission d’un contenu scientifique ? Ou s’agit-il d’un rapprochement dangereux avec l’esprit des parcs à thème, d’un parc Disney ?

Sur le Web :

http://www.chateau-auvers.fr/parcours.html#

Une vidéo : http://www.chateau-auvers.fr/video.html

Pour aller plus loin :

Serge Chaumier (dir.), Du musée au parc d’attractions, Culture et Musées, n°5, 2005.

Flore Segalen, « L’Emergence des ‘expositions spectacles’ et l’évolution muséale : continuité ou innovation ? », 1991, Vagues, Une anthologie de la nouvelle muséologie, Tome 2, MNES, 1994, p. 540.

Les cahiers Espaces, « Parcs à thème. Du parc de loisirs au centre d’interprétation », n° 58, novembre 1998.

D’autres parcours spectacle à découvrir :

Celui de la Cité du train à Mulhouse

Plus d'infos : http://www.citedutrain.com/fr/train/

http://www.musees-mulhouse.fr/cite-du-train/collections.html

Mais aussi :

http://www.simserhof.fr/

http://www.toinette.com/4-julien.html

http://www.mairie-saintnazaire.fr/tourisme-loisirs/escalatlantic/

http://www.levieuxcormenier.com/?page=accueil